Mois de la Bio : plus de 30 jours pour repenser l'agriculture !

Le Mois de la Bio a été initié par le Pôle conversion bio de Lorraine en 2013. Pour la première fois en 2017, les Pôles Conversion d’Alsace et de Champagne-Ardenne ont rejoint cette campagne. Ainsi, le Mois de la Bio se déploie désormais à l’échelle de la région Grand Est.


Du 26 octobre au 7 décembre, le Mois de la Bio propose des conférences et des visites mettant en avant des retours d’expérience chez des agriculteurs (céréaliers, éleveurs, viticulteurs, maraîchers) mais également auprès de structures ou d’opérateurs garantissant le débouché des produits bio.
L’objectif est simple : prouver aux agriculteurs en conversion et aux indécis que le bio, mode d’agriculture préservant la qualité de l’eau, est possible techniquement et économiquement avec des filières qui se mettent petit à petit en place.


Le Mois de la Bio s’inscrit parfaitement dans le programme financé par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse auprès des fédérations bio, des chambres d’agriculture et des autres opérateurs telles que les coopératives. Rappelons que depuis plusieurs années, l’agence de l’eau se mobilise auprès de différents acteurs tels que des collectivités ou des associations pour permettre aux gestionnaires d’espaces de réduire considérablement, voire de supprimer, l’usage de pesticides dans leur commune. Pour appliquer ces mesures, plusieurs démarches ont été entreprises par l’agence de l’eau : aides à l’investissement comme le financement de matériels alternatifs au désherbage chimique, réalisation d’études concernant la gestion différenciée et les plans de désherbage, actions de sensibilisation et de formation visant à promouvoir de nouvelles pratiques agricoles.