Partenaires pour préserver la qualité de l'eau

L’Office National des Forêts (ONF) et l’agence de l’eau Rhin-Meuse ont signé une convention cadre pour la préservation et la restauration des milieux aquatiques, de la ressource en eau et des zones de captages dans les forêts publiques en Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne (pour partie).

 

Cette signature a eu lieu le 13 octobre en présence de Christian Dubreuil, directeur général de l’Office National des Forêts (ONF), de Marc Hoeltzel, directeur général de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, de Claude Gaillard, président du Comité de bassin Rhin-Meuse et de Guy Fradin, président du Conseil d’administration.

Les signataires ont rappelé que les forêts, couvrant plus d'un quart du territoire français, jouent un rôle majeur dans l'approvisionnement en eau et la protection des zones de captages. En effet, les forêts régulent le débit des cours d’eau et filtrent les eaux. Avec la formalisation de ce partenariat, l’ONF et l’agence de l’eau renforcent le rôle positif de la forêt sur la qualité des milieux aquatiques et la ressource en eau.

Cet accord définit les thématiques et priorités pour les actions à mettre en œuvre, ainsi que les modalités opérationnelles du partenariat.

 

 De gauche à droite : Guy Fradin, président du conseil d'administration, Christian Dubreuil, directeur général de l'ONF
Marc Hoeltzel, directeur général de l'agence de l'eau Rhin-Meuse, Claude Gaillard, président du comité de bassin

Les projets ainsi pilotés porteront sur la connaissance, la préservation et la restauration des milieux humides et des cours d’eau, ainsi que sur la protection de la ressource en eau potable.

Plusieurs actions ont déjà été portées par l’ONF avec le soutien de l’agence de l’eau :

*  diagnostic des étangs domaniaux en Lorraine et orientations de gestion,
*  programme de restauration des milieux humides sur le massif forestier de la Reine (54),
amélioration de la continuité écologique d’un cours d’eau dans le cadre de la réfection de l’infrastructure routière dans les Ardennes,
*  créations et restaurations de mares dans le cadre du projet « 100 mares en forêt publique alsacienne »…

Le rapprochement des deux établissements sera également l’occasion de renforcer la communication auprès des collectivités, scolaires, grand public et de favoriser la diffusion des connaissances et des bonnes pratiques au sein des deux établissements.