L’agence de l’eau annonce les lauréats du concours eau et quartiers prioritaires

L’agence de l’eau Rhin-Meuse a lancé en 2019 un concours inédit destiné à récompenser des projets de requalification urbaine sur des quartiers prioritaires de la politique de la ville.  Ce concours répond à l’un des objectifs stratégiques du 11ème programme d’intervention de l’agence de l’eau : faire de l’eau et de la biodiversité un moteur de l’aménagement durable des territoires, en intégrant la dimension sociale dans la transition écologique. Une manière de concilier concrètement la politique de la ville avec celle de l’eau.


Destinée à 58 communes du bassin Rhin-Meuse, l’initiative a reçu 15 candidatures dont 12 ont été nommées lauréates. 60% des initiatives sont liées à des projets d’aménagement urbain (études ou travaux) et ⅓ repose sur des actions d’animation pour les quartiers portées par des associations. En outre, ce concours a bénéficié à une pluralité de porteurs de projets, entre villes et intercommunalités (50%), associations (40%), et bailleurs sociaux.  
12 lauréats ont été distingués, parmi lesquels 5 ont reçu un prix du jury. L’agence de l’eau Rhin-Meuse alloue une enveloppe de 2 millions d’euros à l’ensemble des lauréats.  
 
Suite au succès de cette première édition, une seconde devrait voir le jour dès 2021. 

Décliner la nature en ville, un enjeu solidaire et écologique essentiel pour l’agence de l’eau Rhin-Meuse

Les services rendus par la nature constituent l’un des remparts majeurs des villes face aux impacts du changement climatique qui commencent à se faire sentir et s’intensifieront dans les années à venir. Le développement d’une nature en milieu urbain et plus globalement l’adaptation des villes au changement climatique passeront nécessairement par une évolution radicale dans la manière de gérer l’eau en ville et le développement de solutions innovantes, à la fois compétitives en termes d’investissement et de fonctionnement, mais également esthétiques, récréatives et appréciées des habitants.  
En ciblant les quartiers prioritaires de la politique de la ville, l’agence de l’eau Rhin-Meuse a souhaité démontrer que la « nature en ville » peut être déclinée partout, et qu’elle peut permettre, dans ces quartiers périphériques, une reconnexion avec la ville, notamment parce qu’elle favorise un changement d’image, un lien social et qu’elle est propice à des actions de sensibilisation et d’information.
 
La dimension solidaire a été le moteur de la création de ce concours pour l’agence de l’eau Rhin-Meuse. Des actions pour l'environnement dans les milieux urbains sont déjà mises en place dans des territoires touristiques mais l’agence de l’eau a voulu aller plus loin en démontrant que la nature en ville ne se limite pas à certains quartiers et peut très bien s’intégrer dans des zones moins prisées comme les quartiers prioritaires.  
En outre, les quartiers prioritaires font souvent face à une double urgence : climatique et sociale. Grâce à ce concours, l'agence de l’eau Rhin-Meuse vient recréer un lien social, sensibiliser à l’écologie, rendre les quartiers plus attractifs et bien sûr, limiter les impacts dus au changement climatique. Les acteurs des quartiers deviennent actifs dans la transition écologique, c’est une nouvelle page pour ces derniers” explique Marc HOELTZEL, directeur général de l’agence de l’eau Rhin-Meuse.

Le jury composé de trois membres du Comité de Bassin Rhin-Meuse, de trois membres du Conseil Scientifique, des partenaires du concours (l’Agence nationale pour la rénovation urbaine, l’Agence Régionale de Santé, la Direction régionale de l’environnement de l’aménagement et du logement du Grand Est, ...) et des services de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, a récompensé pour cette première édition 12 lauréats dont 5 qui se sont vus récompensés d’un prix :

Focus sur les 12 lauréats du concours “Eau et quartiers prioritaires de la politique de la ville”



Grand Prix du Jury

Ville d’Epinal (88) :

l'eau une ressource pour transformer nos quartiers : NPRU (Nouveau Programme de Renouvellement Urbain) - une ouverture sur la Moselle

Prix 

«Aménagement urbain»

LOGIEST - Metz (57) :

résidentialisation du quartier Metz Nord    

Coup de cœur

«Prix spécial du jury»

Ville de Woippy (57) :

requalification et réaménagement de l’îlot Jaslon et ses accès.     

Prix

«Animation»

Association Les Jardins de la Montagne Verte - Strasbourg (67) :

Neuhof côté Nature

  Prix

«Prise en compte du changement climatique»

Eurométropole de Strasbourg (67) :

face au changement climatique, comment passer les étés à venir, dans les quartiers prioritaires ? 

 

 

 

 

 

Autres lauréats

CINE Le moulin nature - Lutterbach (68) :

un il'eau de verdure dans mon quartier

Communauté d'Agglomération Portes de France-Thionville (57) :

l’eau comme vecteur de lien social dans le projet de renouvellement urbain de la Côte des Roses 

● FREDON Grand Est (54) :

processus participatif avec les habitants de 2 quartiers de Lunéville pour mieux intégrer la nature dans leur environnement

Habitation moderne - Strasbourg (67) :

quartier du Hohberg, transformer, concevoir et exploiter les espaces extérieurs des cités créées dans les années 50, en espaces durables

CLCV de Malzéville - Saint-Max (54) :

apprenons l’eau

Ville de Metz (57) :

réaménagement de la rue du Roussillon et ses abords

Ville de Colmar (68) :

création du parc du Logelbach   


 

Publiée le 6 janvier 2021