Les procédés d'épuration des petites collectivités

Les procédés d'épuration des petites collectivités

Les procédés d'épuration des petites collectivitésL’agence de l’eau met à votre disposition un document intitulé “Procédés d’épuration des petites collectivités du bassin Rhin-Meuse : éléments de comparaison techniques et économiques”. Derrière ce titre un peu académique se cache un outil d’aide à la décision en matière d’assainissement en milieu rural, un des enjeux environnementaux des années à venir.

Téléchargez le document complet

Champs de l'étude et points clé
1 Mo
Fiche synthétique d'aide à la décision et son tableau de synthèse
1 Mo
Procédés d'épuration
Domaine d'application
Utilisation
Téléchargez
Boues activées décantation séparée Conseillé > 500 EH60
Ce principe d'épuration repose sur la dégradation aérobie de la pollution par mélange des microorganismes épurateurs et de l'effluent à traiter. Puis les phases "eaux épurées" et "boues activées" sont séparées.
1 Mo
Boues activées par traitement séquentiel combiné Conseillé > 200 EH
Technique d'épuration reposant sur la dégradation par voie aérobie de la pollution par mélange intégral des micro-organismes épurateurs et de l'effluent à traiter.
658 Ko
Décanteur Digesteur Conseillé : 30 - 1000 EH
Cette filière peut être une filière complète de traitement si le niveau de rejet requis est D1 (avec un dégrillage et un dessablage en amont) mais il peut aussi correspondre à un traitement primaire (notamment pour les filières à culture fixée sur supports fins).
460 Ko
Disque biologique Conseillé 300 - 2000 EH
Cette technique épuratoire est souvent rencontrée dans d'autres pays (notamment germanique et scandinaves) où des aménagements concernant la robustesse et la fiabilité du matériel mécanique ainsi que l'arrivée de nouveaux supports avec une surface développée plus grande sont observés.
800 Ko
Filtres plantés de roseaux à écoulement vertical Conseillé 50 - 1000 EH
Ce procédé épuratoire consiste à infiltrer des eaux usées brutes dans un milieu granulaire insaturé sur lequel est fixée la biomasse épuratoire.
1,3 Mo
Filtres plantés de roseaux à écoulement horizontal Conseillé 50 - 1000 EH
Ce procédé épuratoire consiste à infiltrer des eaux usées prétraitées dans un milieu granulaire insaturé sur lequel est fixée la biomasse épuratoire.
865 Ko
Fosse septique toutes eaux Conseillé : 0 - 200 EH
Cet ouvrage correspond à un bon traitement primaire pour les filières sensibles au colmatage (notamment celles sur support fin)
340 Ko
Infiltration Percolation Conseillé 50 - 1000 EH
Ce système épuratoire consiste à infiltrer des eaux usées prétraitées (traitement primaire) dans un milieu granulaire insaturé sur lequel est fixée la biomasse épuratoire.
1,8 Mo
Lagunage naturel Conseillé 50 - 1500 EH
Le lagunage naturel repose sur une culture bactérienne principalement de type aérobie. Celle-ci est ensuite séparée par un mécanisme de sédimentation.
L'épuration est donc assurée par un long temps de séjour dans plusieurs bassins en série.
960 Ko
Lagunage aéré Conseillé 400 - 2000 EH
Le lagunage aéré est reconnu comme un procédé d'épuration efficace, notamment au niveau des charges oxydables (90%).
Au niveau de l'azote ammoniacal et des ortho phosphates, les performances sont plus limitées : de l'ordre de 45 %.
Les performances sont fonction de la température (activité des microorganismes), de la charge appliquée et donc de la dilution des eaux entrantes.
900 Ko
Lit bactérien Conseillé 200 - 2000 EH
Ce système a un coût énergétique faible et une exploitation facilitée, en tout cas nettement moins complexe qu'une boue activée classique.
1 Mo

Téléchargez les annexes

Etudes de cas :