"Le petit Rhin" : une nouvelle rivière pour l'Alsace

L'agence de l'eau est partenaire d'un projet d'envergure mené par EDF au niveau de Kembs (68). C'est une rivière artificielle de 7 kilomètres qui a été totalement recréée afin de permettre aux poissons d'aller se reproduire dans la zone humide de la petite Camargue Alsacienne. 100 hectares de zones humides ont également été renaturés en lieu et place d'un champs de maïs.

Après un an et demi de travaux, plus de 380 000 m3 de déblais retirés ou déplacés, 150 000 plantations effectuées, des centaines d’espèces animales et végétales recensées, un ancien bras du Rhin a été remis en eau. Le projet mené par EDF et de nombreux partenaires, dont l'agence de l'eau Rhin-Meuse, a été inauguré vendredi 5 juin 2015 en présence de Paul Michelet, directeur général de l'agence de l'eau.

Cette nouvelle rivière, baptisée « le petit Rhin », coule désormais au coeur de la réserve naturelle de la petite Camargue Alsacienne. Cette nouvelle rivière n’est pas un simple cours d’eau. « Le petit Rhin » est au centre d’un projet de renaturation gigantesque, un des plus grands d’Europe, qui a pour ambition le retour à des paysages emblématiques de l’Alsace par la création d’une mosaïque de milieux favorisant le retour de la biodiversité.

Le point de vue de l'agence de l'eau

Ce projet est exemplaire de par son ampleur. La création d'une rivière de 7 kilomètres et la création d'une zone humide de 100 hectares à la place d'un champ de maïs sont assez rares. L'ambition de cette réalisation est également à souligner puisqu'il vise la reproduction de plusieurs espèces de poissons dont le saumon. Ce projet a supposé partenariat et concertation entre une entreprise privée, le monde associatif et les collectiviés engagées.

Passe à poissons Tenthorey


Cette nouvelle rivière, baptisée « le petit Rhin », coule désormais au coeur de la réserve naturelle de la petite Camargue Alsacienne
(crédit photo : EDF/Ph.LORTSCHER)