Un deuxième séminaire transfrontalier Plan Rhin Vivant riche en échanges

Cette seconde édition qui s’est tenue le 12 octobre 2021 à Strasbourg, a réuni une centaine de personnes qui ont pu échanger autours de nombreux retours d’expériences.

Des exemples inspirants

La rencontre a été l’occasion de retracer en trois faits marquants le chemin parcouru depuis décembre 2019, date de lancement du plan. Elle a laissé une large place aux témoignages des acteurs qui portent des opérations de restauration écologique, aux difficultés qu’ils peuvent rencontrer et aux solutions qui peuvent être imaginées.

Des exemples inspirants, illustrés par plusieurs films tournés sur place, et des leçons à tirer notamment vis-à-vis de la réappropriation du fleuve par les populations riveraines, sont visibles dans les deux vidéos ci-dessous :

À voir

  "Renaturation d’un ancien bras du Rhin, sur l’Eiswasser (Haut-Rhin)"

"Création d’une roselière à Beinheim (Bas-Rhin)"

Des moyens nouveaux annoncés

L’appel à initiatives « J’ai un projet pour le Rhin » 2022 a été dévoilé en séance. Doté d’une enveloppe d’un million d’euros, il va faciliter le financement de projets destinés à renouer le lien entre le fleuve et la population (équipements, culture, tourisme, etc.).

Le Rhin est au coeur de toutes les attentions 

Sept acteurs ont rejoint le collectif en signant un acte d’adhésion : Ville et Eurométropole de Strasbourg, EDF, Alsace Nature, Fédérations de pêche 67 et 68, Saumon Rhin. Plusieurs partenaires allemands ont participé au séminaire.

Quelques jours auparavant, le 8 octobre 2021, la secrétaire d’État Bérangère ABBA a annoncé la construction de passes à poissons sur les barrages hydroélectriques de Rhinau et de Marckolsheim et a visité un site projet du plan Rhin vivant (communique de presse).

> Retrouvez la synthèse des échanges

 Publiée le 13 décembre 2021