L’eau au cœur des projets en Déodatie

C’est l’ambition portée par le contrat de territoire « Eau et Climat » signé avec la communauté d’agglomération de Saint-Dié et le PETR du pays de la Déodatie.

Cette signature est intervenue mardi 9 novembre à Etival-Clairefontaine. Elle concrétise, après 1 année de concertation, la volonté des signataires à concilier les projets d’aménagement à venir en tenant compte du changement climatique afin de tendre vers une résilience territoriale.

Un engagement d’autant plus essentiel que la majorité du territoire de la Déodatie, composé de 77 communes pour 78 000 habitants, se situe sur le massif vosgien identifié comme l’un des 8 défis territoriaux du bassin Rhin-Meuse au regard de sa  vulnérabilité vis-à-vis des ressources en eau et des milieux aquatiques.

C’est pourquoi les actions prévues au contrat s’articuleront autour de la sécurisation de l’alimentation en eau potable et de la préservation des têtes de bassins versants et des habitats naturels dans une logique de développement touristique responsable.

De 2021 à 2024, 58 actions ont été identifiées pour un montant d’investissements de 29,9 M€ et une aide prévisionnelle de l’agence de l’eau Rhin-Meuse de 16,7 M€.

> Prendre connaissance du contrat de territoire L’eau au cœur de la Déodatie
  
Aurélien Bansept, président du pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du pays de la Déodatie
 

David Valence, président de la communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

Marc HOELTZEL, directeur général de l’agence de l’eau Rhin-Meuse

En signant ce contrat, nous franchissons une nouvelle étape au service du massif vosgien. Notre engagement est multiple. Il se traduit en faveur de la trame verte et bleue, de la mise en place de paiements pour services environnementaux et de la sensibilisation du public.

Ce contrat est un bel exemple de partage d’objectifs. Il nous a offert l’opportunité de marquer un temps d’arrêt sur nos politiques et de pouvoir réaffirmer que la question de l’eau est un sujet essentiel pour les années à venir. Il nous faudra faire preuve de pédagogie pour expliquer le sens de certains investissements.

Avec ce contrat de territoire, vous avez eu à cœur de préparer l’avenir. 95% des opérations sont pr ioritaires pour l’agence de l’eau. Vous nous avez ouvert l’ensemble de vos compétences pour voir de quelle manière la politique de l’eau et de la biodiversité pouvaient les irriguer.

Publiée le 10 novembre 2021