Le Conseil d’administration mobilise 60 M€ pour la reprise de l’activité économique.

30 mesures ont été adoptées à l’unanimité. Ce vote ouvre un temps d’exception pour retrouver une dynamique d’investissement utile sur le long terme pour l'ensemble de la filière "eau".

Au cours du premier semestre 2020, l’agence de l’eau Rhin-Meuse a accordé quelque 47 millions d’euros d’aides. Même si l’activité s’est poursuivie, elle s’est vue ralentie du fait de la crise sanitaire, et fortement impactée par le contexte électoral 2020.

Après l’adoption de mesures d’urgence le 14 mai dernier, le Conseil d’administration a souhaité « soutenir de manière massive la reprise de l'activité économique en suscitant des travaux favorables à la relocalisation de l’emploi et à la transition écologique » a déclaré Nicolas Forray, Président.

Le plan d’accélération « Eau 2021 » s’articule autour de 3 principes directeurs :

développer des offres de service nouvelles pour mobiliser les acteurs et les champs d’intervention les plus à même de relancer l’activité de travaux (assainissement et alimentation en eau potable) ;

amplifier et accélérer les priorités du 11ème programme en écho aux conclusions de la seconde phase des Assises de l’eau ;

anticiper des crises potentielles en s’intéressant plus spécifiquement aux aspects « eau et santé », mais également aux signes avant-coureurs, de plus en plus prononcés sur le bassin Rhin-Meuse, de la transition climatique.

A travers ce vote, le Conseil d’administration donne un signal fort en faveur d’un accompagnement inédit mais temporaire sur l'ensemble des pans de la politique de l'eau, que les acteurs devront saisir le plus rapidement possible.


Prochaine réunion du Conseil d’administration : 16 octobre 2020