Reconquête de la qualité des eaux : des actions ciblées identifiées

Une dynamique départementale associant services de l’Etat et agence de l’eau Rhin-Meuse.

Pour atteindre les objectifs environnementaux fixés par la Directive Cadre sur l’Eau et déclinés dans les plans de gestion de eaux du bassin Rhin-Meuse, l’État et ses opérateurs, regroupés au sein de la Mission Inter Services de l’Eau et de la Nature (MISEN), ont élaboré de manière concertée et sous l’autorité du Préfet, une stratégie d’action pour la reconquête et la non dégradation des milieux aquatiques.

Mise à jour 2019-2021
Feuille de route s’adressant aussi bien à l’Etat qu’aux maîtres d’ouvrage, les nouveaux plans d’actions opérationnels territorialisés (PAOT) 2019-2021 validés ou en cours de validation dévoilent leurs enjeux. Les thèmes abordés sont multiples : assainissement, industrie, hydromorphologie, agriculture, gouvernance.

Le PAOT tient compte des enjeux territoriaux départementaux ainsi que des défis territoriaux définis dans le cadre du 11ème programme de l’agence de l’eau Rhin-Meuse. En complément de ces défis de niveau « bassin », des enjeux locaux sont également pris en compte.

L'agence de l'eau, premier financeur
L’agence de l’eau Rhin-Meuse accompagne financièrement et en priorité les projets ainsi identifiés car concourant à l’amélioration de la qualité des eaux.

L’enjeu de ces PAOT actualisés est la mobilisation des maîtres d’ouvrage, dans un contexte d’évolution des compétences des collectivités dans le domaine de l’eau. C'est pourquoi dans certains départements, un travail de panorama par EPCI a été réalisé.

© N. Leblanc / AERM