Les classes d’eau rassemblent 9 000 élèves

Cette année encore, le dispositif des Classes d’eau  a connu un franc succès auprès des enseignants.

Ce sont quelque 287 projets répartis sur les 8 départements du bassin Rhin-Meuse qui ont été retenus conjointement par l’agence de l’eau et les services académiques. Pour la première fois, des écoles du département de la Haute-Marne (7 projets) s’associent à cette démarche d’éducation à l’eau et à l’environnement.

Les approches proposées par les enseignants sont multiples et souvent pluridisciplinaires. L’agence de l’eau Rhin-Meuse, en cohérence avec ses priorités d’actions, oriente les jeunes élèves avec l’appui de leurs professeurs à s’intéresser et à se mobiliser autour des enjeux de l’eau tels que la biodiversité, l’adaptation au changement climatique, la lutte contre  les pollutions, la rareté de l’eau… Cet apprentissage et cette découverte s’accompagnent souvent d’échanges et de rencontres avec des intervenants (animateurs, élus, naturalistes, pêcheurs...). Cela a été le cas dans 30% des projets réalisés l’an passé.

Pour cette saison scolaire 2015-2016, deux secteurs géographiques ont été désignés prioritaires : le bassin versant de la Souffel (67) et celui du Vair (88). Il s’agissait de fédérer sur ces territoires les acteurs institutionnels, les professeurs et les élèves (et les parents), les associations d’éducation à la nature autour d’une belle dynamique en faveur de la protection de l’eau. 1 700 élèves apporteront ainsi leur contribution !