Une nouvelle plateforme agricole

En 2010, les chambres d'agriculture, les régions, l'Etat et l'agence de l'eau du bassin Rhin-Meuse se sont engagés autour d'un partenariat commun pour la reconquête des ressources en eau dégradées par les pollutions diffuses. En deux ans, force est de constater que ce partenariat a tenu ses promesses ouvrant les portes à un nouveau partenariat aux ambitions encore plus fortes. Cette nouvelle plateforme a été signée ce vendredi 17 octobre. Le point avec Jean-Luc Pelletier, président de la commission agricole de bassin.

La première plateforme a été signée en 2010, quels étaient ses objectifs ?
Jean-Luc Pelletier : Cette première plateforme avait pour objectif de rassembler les chambres d'agriculture, les régions, l'Etat et l'agence de l'eau autour d'une table afin de relever, ensemble, les défis pour la protection des ressources en eau. Elle représente une base, un appui pour la mise en œuvre d'une politique commune et partagée.

A-t-elle tenu ses promesses ?
JLP : Signée pour une période de deux ans, elle a dans un premier temps surtout permis à chacun des partenaires de se rapprocher, de mieux se connaître et de partager des objectifs communs. Cette signature représente un signe fort de la part de chacun des partenaires et démontre une réelle volonté d'engagement et d'écoute. Il est également important de signaler qu'elle n'inhibe pas les débats car même si les partenaires vont tous dans la même direction, ils ne sont pas toujours d'accord sur les moyens de l'atteindre !

Qu'apporte aujourd'hui cette deuxième plateforme ?
JLP : Cette deuxième plateforme est signée pour une période allant de 2014 à 2020 et prouve qu'aucun des partenaires n'a été déçu. Elle apporte davantage de précisions dans les engagements de chacun. Les "règles du jeu" sont plus précises, chacun des partenaires a son rôle plus défini, notamment le rôle d'animation des chambres d'agriculture qui est conforté. Elle affiche aussi des ambitions plus fortes et des actions plus concrètes vont pouvoir être mises en œuvre.

De gauche à droite : Paul MICHELET, directeur général de l'agence de l'eau Rhin-Meuse, Luc Rathueville, Secrétaire adjoint de la Chambre régionale d'agriculture de Champagne-Ardenne, Daniel BEGUIN, Vice-Président du Conseil régional Lorraine, Jean-Luc PELLETIER, Président de la Chambre régionale d'agriculture de Lorraine, Jean-Paul BASTIAN, Président de la Chambre  d'agriculture de Région Alsace, Claude GAILLARD, Président du Comité de bassin Rhin-Meuse, Roland DAVERDON, Vice-Président du Conseil régional Champagne-Ardenne, Nacer MEDDAH, Préfet coordonnateur du bassin Rhin-Meuse
Photo : AERM/N.Leblanc