La continuité écologique

Enjeux et données

Beaucoup de cours d’eau du bassin Rhin-Meuse ont été équipés d’ouvrages transversaux dans le passé (barrages, seuils…) pour des prises d’eau, pour utiliser l’énergie hydraulique, pour stabiliser le profil en long, notamment dans les secteurs canalisés.

Ces ouvrages sont des obstacles pour la migration des espèces. Ils provoquent une banalisation des écoulements et un envasement à l’amont, parfois sur d’importants linéaires les transformant en une succession de biefs.

Différents effets d'un seuil sur le milieu - source AERM

Différents effets d'un seuil sur le milieu - source AERM

Etat actuel

Mieux gérer les ouvrages sur les cours d’eau (barrages, seuils...) est une priorité nationale et européenne.
Fin 2012, dans le bassin Rhin-Meuse, plus de 170 ouvrages sont estampillés « Grenelle ». Ils devront faire l’objet d’un aménagement ou d’un effacement pour rétablir la continuité écologique du cours d’eau afin de permettre aux poissons de franchir les obstacles et mener à bien leurs migrations vers leurs zones de reproduction.

Une procédure de classement offi ciel des cours d’eau concernés à laquelle les services de l’agence de l’eau ont collaboré aux côtés des services de l’État a été fi nalisée en 2012.

On peut citer sur la Meuse le partenariat avec Voies navigables de France pour équiper de passes à poissons une vingt ine de barrages, les projets sur l’Orne à Hatrize (54) ou encore sur la Bruche (67), la Souffel (67)...

Nombre d'ouvrages équipé et effacés

Nombre d'ouvrages équipés et effacés avec l'aide de l'agence de l'eau Rhin-Meuse - Source AERM/2013

Montée en puissance

Fin 2012, 30 ouvrages ont été concernés par des actions d’effacement. Quand cela n’est pas possible, essentiellement pour des raisons techniques, ce sont des passes à poissons qui sont installées. Les ouvrages « béton » sont parfois remplacés par des aménagements « artificiels » plus rustiques et qui s’intègrent mieux dans le bassin versant.
Les objectifs en matière de gestion d’ouvrages sont très ambitieux : plus de 1 500 ouvrages sur les cours d’eau à équiper en cinq ans pour recouvrer la continuité écologique. A noter, des projets très importants de passes à poissons comme celui sur le Rhin à Strasbourg.

Les aides de l’agence de l’eau

Actions de protection et de restauration des milieux aquatiques de surface et souterrains

En liens

L’agence de l’eau, partenaire d’actions