Premiers signataires de la charte

LES PREMIERES SIGNATURES ARRIVENT. LES MOTIVATIONS SONT MULTIPLES

 

La charte d’engagement accompagne naturellement le plan d’adaptation et d’atténuation au changement climatique pour les  ressources en eau du bassin Rhin-Meuse adopté à l’unanimité par le comité de bassin en février 2018.  Que signifie signer la charte ? C’est décliner des solutions "climat’eau" compatibles en acceptant d’agir !  Les premiers signataires témoignent.


  

Robert HERRMANN
Président de l’Eurométropole de Strasbourg

"L’Eurométropole de Strasbourg est engagée de longue date sur trois chantiers complémentaires : tout d’abord la mise en œuvre de solutions naturelles en réponse aux évènements climatiques qui se concrétisent par la promotion de la biodiversité mais aussi par des aménagements permettant de mieux s’adapter aux îlots de chaleur urbain ; ensuite le "plan climat air énergie" territorial en cours de révision avec son volet atténuation (objectif 100 % renouvelable et neutralité carbone en 2050) et son volet adaptation au changement climatique. Enfin, une compétence de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI) vient compléter et s’articuler avec la politique de gestion alternative des eaux pluviales urbaines de l’agglomération. En signant cette charte, l’Eurométropole de Strasbourg va pouvoir donner un fil conducteur à ses politiques publiques et s’engager aux côtés de l’agence de l’eau."

      
René DARBOIS
Adjoint au Maire de la ville de Metz (57)

"Dès 2009, la ville de Metz s’engage au niveau européen pour diminuer significativement les émissions de gaz à effet de serre, responsables du dérèglement climatique : transport en site propre, abaissement des vitesses automobiles, pistes cyclables, réseau de chaleur alimenté en énergie renouvelable, arrêt total des pesticides, isolation des bâtiments municipaux, soutien à l’agence locale de l’énergie et du climat, commerce équitable et promotion des circuits de proximité etc. Ainsi, le 3ème Agenda 21, adopté en 2018, est le fil rouge de la politique de développement durable et solidaire et de transition écologique de la ville de Metz. C’est donc sans hésitation qu'elle s’engage, avec le bassin Rhin-Meuse, à prendre une part active dans la mise en œuvre d'actions d'adaptation et d'atténuation du changement climatique dans le domaine de l’eau."

Anne RIBAYROL-FLESCH
Présidente d’Hydréos

"Le pôle de compétitivité Hydréos, dont l’identité même est fondée sur la gestion durable de l’eau, s’est depuis toujours engagé dans la promotion et la recherche de solutions pour répondre aux grands défis du changement climatique. Dès le départ, cette préoccupation s’est imposée comme une évidence dans les choix/orientations stratégiques du pôle. Conscient de son rôle et de sa responsabilité dans la prise de conscience collective et la mise en marche d’actions concrètes, le pôle soutient ses adhérents dans des projets d’innovation répondant aux objectifs stratégiques du plan d’adaptation et d’atténuation du bassin Rhin-Meuse, notamment en matière de réduction des consommations en eau, sécurisation de la ressource en eau potable, prévention des inonda-tions, aménagement durable, etc. En signant cette charte, Hydréos n’a pas hésité à réitérer/rappeler son plein engagement et celui de tous les acteurs de la filière de l’eau, qu’ils soient industriels, publics ou académiques, pour la prise en compte, l’adaptation et l’atténuation du changement climatique sur le bassin Rhin-Meuse."

Bernard NUCCI
Directeur général Malézieux
Société spécialisée dans la collecte et le traitement des eaux usées (57)

"L’atténuation et l’adaptation au changement climatique est un sujet de plus en plus prégnant dans le quotidien. C’est une conviction dont il faut désormais tenir compte. Par ailleurs, nos clients sont attentifs à ce que cette thématique soit intégrée dans les missions de l’entreprise. La signature de la charte nous semblait naturelle au regard des actions que nous avons déjà mises en place. Notre personnel a été sensibilisé à la démarche d’atténuation et d’adaptation des effets du changement climatique, avec des piqures de rappel régulières. Un tri des déchets a été mis en place. La thématique du changement climatique est intégrée comme condition dans les achats effectués par la société avec l'acquisition dernièrement d'un véhicule électrique pour les déplacements du magasinier." Enfin, un suivi est effectué par le service hygiène sécurité environnement au quotidien et des audits sont régulièrement menés en interne."

Fabian JORDAN - Michèle LUTZ
Président de Mulhouse Alsace Agglomération, et maire de la ville de Mulhouse (68),
conjointement signataires


"Cet engagement, c’est prendre une part active à l’adaptation au changement climatique, en assu-rant, sur notre territoire de compétences, la définition et la mise en œuvre d’actions. Mulhouse Alsace Agglomération (M2A) avec la ville de Mulhouse travaillent à l’actualisation de son plan climat. Les engagements demandés dans la charte du comité de bassin correspondent aux enga-gements qui seront inscrits dans ce nouveau plan climat, et qui pour la plupart sont déjà en œuvre depuis les précédents plans de 2007 et 2010. De plus les actions proposées dans la future convention 2019-2024, en cours de rédaction entre M2A, la ville de Mulhouse et l’agence de l’eau, conforteront la prise en compte du changement climatique.La ville de Mulhouse avec son projet Mulhouse Diagonales, colonne vertébrale du projet urbain, est pleinement engagée dans un objectif de ville nature. Elle y décline déjà un grand nombre des axes de la charte d’engagement."

Samuel CHOINET
Directeur
Régie des eaux et de l’assainissement de Neufchâteau (88)


"C’est la première fois que la Régie constate 2 années de séche-resse consécutives. D’avril à novembre 2018, le niveau d’eau dans les forages n’a cessé de diminuer avec une baisse brutale de 80 cm en 3 semaines à compter du 15 juin. Le défi du chan-gement climatique est bel et bien présent dans notre activité. Les élus ont la volonté d’affronter et de limiter l’impact de ces changements, visibles sur le territoire. La signature de la charte s’inscrit dans la continuité de nos actions. Par exemple grâce à la radio relève, nous informons les abonnés des fuites d’eau sur le réseau intérieur. Des actions de sensibilisation sont également menées depuis 4 ans auprès des collégiens. Chaque année, envi-ron 150 000 euros sont investis pour le renouvellement des réseaux d’eau potable. La consom-mation électrique des pompes de refoulement des eaux usées a été optimisée, des panneaux voltaïques ont été implantés sur les ouvrages, ainsi que la pose de compteurs de sectorisation pour agir au plus vite contre les fuites."

Denis HOMMEL
Président du SDEA Alsace-Moselle (67)

"Le changement climatique et ses conséquences sont des sujets majeurs sur lesquels le SDEA a la volonté de s’investir pleine-ment en tant qu’acteur du cycle de l’eau. De ce fait, les objectifs de la charte de l’agence de l’eau s’inscrivent pleinement dans la philosophie d’action et la politique de responsabilité sociétale et environnementale du SDEA, qui s’est historiquement mobilisé sur la préservation de la qualité de la ressource en eau, avec entre autre la création de longue date de postes d’animateurs « missions eau » aidés par l’agence de l’eau autour des ressources prioritaires. L’élargissement de compétences du SDEA à l’ensemble du cycle de l’eau lui permet à présent d’œuvrer de manière intégrée sur les enjeux de réduction de la vulnérabilité des territoires et de la préservation des écosystèmes. La signature de la charte pour l’adaptation et l’atténuation au changement climatique dans le domaine de l’eau apparait donc comme naturelle. Elle affirme les ambitions du SDEA et confirme son engagement dans ce domaine aux côtés des autres acteurs des territoires

REJOIGNEZ LES !

Signez la charte 

En savoir plus : Marina Pitrel