De l'assainissement à la renaturation des cours d’eau... il n'y a qu'un pas

Cela ne devait être qu’un simple chantier d’assainissement. Mais le résultat est tout autre. A Vitrey (54) le ruisseau d’Uvry, affluent du Brenon, a retrouvé une seconde jeunesse.

La commune de Vitrey (54) projette des travaux d'assainissement pour lesquels elle fait appel aux aides de l'agence de l'eau. Afin d’intégrer le projet de la commune dans une démarche plus globale, l’agence de l’eau Rhin-Meuse demande la réalisation d'un diagnostic préalable sur le cours d'eau qui traverse la commune. La commune de Vitrey montre un vif intérêt  pour aller plus loin dans l’opération de renaturation du ruisseau d'Uvry, cours d’eau particulièrement dégradé.

Faire des émules

Une première tranche de travaux a été réalisée puis c'est ensuite tout le linéaire du cours d’eau, dans la traversée du village (soit 1,8 km) qui a été pris en compte, en particulier les problématiques de sur-largeur, de faibles diversités des écoulements et d'impacts du pâturage bovin. L'opération a ainsi permis de redonner de la diversité au cours d'eau et de réaliser des plantations sur les berges, tout en améliorant les écoulements pour limiter les risques d’inondations.
La commune de Vitrey souhaite aujourd'hui valoriser cette opération auprès de la population en aménageant les abords du cours d'eau pour faciliter l’accès du public.
Aujourd’hui, dotée d’une station d'épuration équipée d'une zone de rejet végétalisée en sortie, et d’un cours d'eau « tout neuf », la  commune de Vitrey à travers la réalisation de ses actions a valeur d’exemple pour l’ensemble du bassin versant. Tel est le cas pour Vézelise qui envisage une opération d'assainissement couplée avec la restauration des cours d'eau du Brenon et de l'Uvry dans la traversée de la commune.