La Souffel au centre d'un programme de partenariat

Jeudi 23 janvier, le SIVU (Syndicat Intercommunal à Vocation Unique) du Bassin de la Souffel, le Conseil général du Bas-Rhin, la Chambre d'agriculture d'Alsace, le SDEA du Bas-Rhin et l'Agence de l'eau se sont engagé autour d'un programme de partenariat pour redonner vie à la Souffel, cours d'eau alsacien dénaturé et pollué.

La Souffel est un petit cours d'eau de plaine alsacienne. Au fil des ans, cette rivière a perdu son aspect d'origine pour se transformer en un cours d'eau rectiligne et dépourvu de végétation. Ces transformations associées à un faible débit en font une rivière fragile et vulnérable sur laquelle il est plus qu'urgent d'intervenir pour atteindre l'objectif de bon état en 2027.

A travers ce contrat de partenariat, les différents partenaires s'engagent, chacun dans les domaines les concernant (assainissement, restauration de cours d'eau, amélioration des pratiques agricoles), à mettre en œuvre des programmes d'actions volontaristes, multithématiques et s'inscrivant dans la durée.

La signature de ce contrat traduit ainsi la volonté commune des acteurs locaux d'agir ensemble, pour reconquérir et sauvegarder les ressources naturelles du territoire.

Que représente ce contrat pour chacun des partenaires ?

SIVU du Bassin de la Souffel

"Pour le SIVU, ce contrat est une belle innovation moins encadrée, plus risquée mais axée sur la confiance et la responsabilité des signataires. C'est aussi la certitude d'un engagement fort de tous les partenaires pour la réussite du projet de reconquête de qualité des eaux, de la morphologie du cours d'eau et de l'aspect visuel de la Souffel."

SDEA (Syndicat des Eaux et de l'Assainissement du Bas-Rhin)

"Le SDEA est un acteur local, agissant aux côtés des élus du Kochersberg depuis plus de 70 ans, pour assurer le service de distribution d’eau potable et d’assainissement des eaux usées le plus performant possible. La reconquête de la qualité de la Souffel s’inscrit pleinement dans sa politique de développement durable menée au quotidien. Les élus du SDEA participent activement à ce contrat Souffel 2027, car en plus de répondre à un enjeu environnemental, il  permet de rassembler les acteurs concernés autour d’un objectif commun et de coordonner les efforts individuels pour répondre encore mieux aux enjeux environnementaux de demain."

Conseil général du Bas-Rhin

"Ce contrat « Souffel 2027 » est l’occasion de réaliser un travail partenarial exemplaire : reconquérir la qualité de l’eau dans ce bassin emblématique du Département, compte tenu de la dégradation importante et persistante de la qualité des milieux aquatiques. Il s’agit d’un défi de taille, car les caractéristiques physiques de la Souffel sont peu propices à une reconquête facile et rapide de la qualité des cours d’eau. La dynamique est lancée, à chaque partenaire de jouer sa partition et rendez-vous à l’horizon 2027…"

Chambre d’agriculture de Région Alsace

"Pour la Chambre d’agriculture de Région Alsace, ce partenariat est particulièrement intéressant par la complémentarité des acteurs qu’il mobilise. Dans ce contrat, la Chambre d’agriculture est l’interlocuteur privilégié des agriculteurs ; elle conduit auprès d’eux des actions de conseil pour qu’ils puissent mettre en œuvre en toute sécurité des pratiques agricoles qui concilient préservation de la qualité des eaux et viabilité économique des exploitations."

Agence de l'eau Rhin-Meuse

"La Souffel et ses affluents forment une masse d'eau fragile (très petits cours d'eau de plaine à faible débit) et très dégradée, les causes de dégradation ayant des origines multiples. Il est clairement établi qu'agir sur une seule cause ne fera pas progresser sensiblement la qualité des cours d'eau. Compte tenu de ces difficultés, l'objectif de reconquête du "bon état" de ce bassin a d'ailleurs été reporté à 2027. Il ne faut pas baisser les bras pour autant mais au contraire se mobiliser collectivement, au travers d'un projet de territoire, autour de cet objectif ambitieux. La démarche "Souffel 2027", qui s'inscrit ainsi clairement dans la durée, traduit la volonté commune des acteurs locaux d'agir ensemble, chacun à son niveau, pour reconquérir et sauvegarder les ressources naturelles du territoire."